Nos 3 cordons ombilicaux [1]

Ce que j’appelle nos trois cordons ombilicaux est la perception qu’il nous faut avoir des liens, des cordons qui nous relient à la Vie. Cette approche me paraît intéressante pour la compréhension de notre essence profonde. Nous sommes à la fois une conscience donc une individualité et en même temps une partie du Tout et qui ne peut en être séparée.

Lors de notre conception en tant qu’être incarné, nous sommes dans le ventre de notre mère lié à elle par ce que l’on appelle le cordon ombilical. Celui-ci est le premier, le seul généralement que nous admettons. Il est matière, donc facile à identifier et son rôle est connu sur le plan scientifique. Nous ne pouvons vivre physiquement en tant que foetus sans ce fameux cordon qui nous révèle notre dépendance. Puis vient le moment de la « libération », de la naissance. Nous devenons un individu, un être autonome ou du moins nous le croyons au fil des ans.

Avec l’âge, la maturité physique, nous pensons, nous développons et affirmons notre ego, façonnons une personnalité et tout cela tend à nous faire croire que nous sommes des êtres totalement autonomes. C’est faux, il n’en est rien.

En fait, au moment de notre naissance, ce que j’appelle le deuxième cordon ombilical prend la relève du premier. Il s’agit de la respiration. Le premier qui était matière nous reliait avec notre mère. Il était le fil conducteur de la vie dans notre étape foetale. Le deuxième, la respiration, est plus subtil. Il nous relie en permanence à notre environnement, à la planète… Nous pouvons rester plusieurs jours sans nous alimenter, mais pas dix minutes sans respirer…

Amédée

 

Extrait du livre Guérir par la Conscience

 

 

A propos de l’auteur  ⁄ Amédée

Amédée est Conseiller intuitif et thérapeute holistique. Il anime des conférences et des ateliers, et reçoit en consultation privée. Il est l'auteur des livres Guérir par la Conscience et Les 7 Clés de la Guérison.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire