2018, l’année la plus favorable pour éveiller son intuition

 

2018 est l’année la plus favorable pour éveiller son intuition.

Après le 17 qui annonce le début de l’éveil de notre conscience, le 18 nous invite à plus d’introspection et d’intuition.

Dans le Tarot divinatoire, le 18 est associé à la Lune qui symbolise dans ce contexte, l’introspection et l’intuition.

L’intuition est la voix de notre conscience. Et la conscience est notre réalité suprême. Elle est la dimension inaltérable de notre être et le demeure après notre mort physique.

Faire le choix de l’intuition veut dire s’en remettre à notre dimension spirituelle, notre conscience, qui est une parcelle de la Conscience universelle, que certains appellent le Principe créateur ou Dieu.

Dès lors que nous découvrons que nous sommes en essence des êtres spirituels, alors il est cohérent de s’en remettre à cette dimension de notre être pour nous guider dans nos choix de vie.

Pourtant, très peu de gens font ce choix. Pour la plupart, cela vient du fait qu’ils ne savent pas identifier clairement ce qui est de l’ordre de l’intuition et ce qui provient de notre mental influencé par nos préjugés et sentiments multiples.

D’autres encore, et ils sont nombreux, ne font pas ce choix par crainte de perdre le contrôle, si cher à notre ego…

Beaucoup d’autres encore font confiance aux dogmes et croyances religieuses. Cette attitude, elle aussi, ne permet pas l’épanouissement de notre intuition.

Paradoxalement, celles et ceux qui ne se perçoivent pas comme des êtres spirituels, mais uniquement sur le plan physique, émotionnel et psychique sont plus logiques dans leur démarche. Et au final, ils se sentent souvent plus en phase avec eux-mêmes.

Ils choisissent, selon leur personnalité et les circonstances, de se laisser guider par leurs émotions, sentiments ou rationalité. C’est un comportement cohérent.

Quant à la majorité des personnes qui ont la conviction d’être en essence des êtres spirituels, ils ne font pas pour autant à l’écoute de leur dimension spirituelle, pour les choses essentielles de leur vie. Le problème est que cette incohérence est rédhibitoire pour parvenir au plein éveil de notre conscience.

Nous devons faire un choix cohérent. Ou on fait confiance à notre ego, ou en s’en remet à notre conscience. Si nous donnons le pouvoir à notre conscience, alors notre ego se révèlera le plus efficace serviteur. Mais si nous donnons le plein pouvoir à notre ego, ce qui est le cas pour la plupart d’entre nous, alors celui-ci se montrera tôt ou tard, comme le pire des maîtres. Il est aussi le plus dangereux pour nous-même et pour les autres.

Il est important de garder à l’esprit que l’éveil de notre conscience ne peut se réaliser parfaitement tant que nous laissons le pouvoir à notre ego.

Amédée

A propos de l’auteur  ⁄ Amédée

Amédée est Conseiller intuitif et thérapeute holistique. Il anime des conférences et des ateliers, et reçoit en consultation privée. Il est l'auteur des livres Guérir par la Conscience et Les 7 Clés de la Guérison.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire